Strategic Electoral Dilemmas and the Politics of Teachers’ Unions in Ontario

Larry Savage, Chantal Mancini

Abstract


Abstract

This article seeks to explain both convergence and divergence in Ontario teacher union electoral strategy. After coalescing around a strategy of anti-Progressive Conservative (PC) strategic voting beginning with the 1999 provincial election, Ontario’s major teachers’ unions developed an electoral alliance with the McGuinty Liberals designed to advance teacher union priorities and mitigate the possibility of a return to power for the PCs. The authors use campaign finance and interview data to demonstrate that this ad hoc partnership was strengthened over the course of several election campaigns before the Liberal government’s decision to legislate restrictions on teacher union collective bargaining rights in 2012 led to unprecedented tension in the union-party partnership. The authors adapt the concept of union-party loyalty dilemmas to explain why individual teachers’ unions responded differently to the Liberal government’s efforts to impose austerity measures in the education sector.

Résumé

Cet article vise à expliquer les convergences et divergences au sein des stratégies électorales des syndicats enseignants en Ontario. Après s’être ralliés à une approche de vote stratégique contre le Parti progressiste-conservateur (PPC) à partir des élections provinciales de 1999, les principaux syndicats enseignants de l’Ontario ont par la suite développé une alliance électorale avec les Libéraux de McGuinty afin de faire avancer leurs revendications et éviter un retour au pouvoir du PPC. Les auteurs s’appuient sur des données de financement des campagnes électorales ainsi que des entrevues afin de démontrer que ce partenariat ponctuel a été renforcé au cours de plusieurs campagnes électorales jusqu’à la décision du gouvernement libéral de faire adopter, en 2012, des restrictions aux droits de négociation collective des syndicats enseignants, conduisant ainsi à des tensions inédites au sein de cette alliance syndicats-parti. Les auteurs adaptent le concept de dilemmes de loyauté syndicat-parti afin d’expliquer pourquoi des syndicats enseignants ont répondu différemment aux efforts du gouvernement libéral d’imposer des mesures d’austérité dans le domaine de l’éducation.

Keywords: unions; education; elections; Ontario; strategic voting

Mot-clés : syndicats; éducation; élections; Ontario; vote stratégique


Keywords


unions; education; elections; Ontario; strategic voting

Full Text:

PDF


@Canadian Political Science Review (CPSR). ISSN 1911-4125